Etre belle chez les Shipibos

Mardi 15 Février 2011 à 16h30

Par Marie des neiges, dans la catégorie : Art et culture

Herlinda est une artiste et une shaman reconnue issue du peuple Shipibo-konibo, un groupe ethnique du Pérou. Elle habite dans la communauté native de San Francisco de Yarinacocha, près de Pucallpa, sur les bords du fleuve Ucayali. Elle a 56 ans et 7 enfants. Elle excelle dans la peinture et la broderie des « Kenés », les dessins traditionnels Shipibo-konibo. Ce sont ces oeuvres qui enchantent l'intérieur des emballages des soins Aïny. 


Quelle est votre vision de la beauté ?


Pour les femmes Shipibos-konibos, être belle c’est avoir de beaux cheveux, de beaux vêtements bien brodés, avoir une jolie peau, avoir de beaux bijoux en argent.


Les femmes Shipibos-konibos aiment porter les cheveux très long jusqu’ à la taille avec une frange. C’est la tradition.


Femme indigene pérou herlinda augustin


Crédit photo: Daniel Silva


 


Elles utilisent un fruit appelé le huito pour teindre leurs cheveux (dans une couleur noir bleuté) et éviter qu’ils ne tombent. Moi je suis vieille, alors je dois utiliser souvent le huito pour couvrir mes cheveux blancs. Pendant les fêtes traditionnelles, les femmes peignent des dessins sur leurs corps et leurs visages avec le huito et l’achiote. Plus les dessins sont fins et élégants, plus on se sent belle. Ces dessins sont comme des broderies sur le corps.


 



 


J’utilise aussi l’achiote sur le visage pour le protéger du soleil et ne pas avoir de taches. Il existe des plantes pour ne pas avoir de rides, pour avoir une belle peau.


Les chants sont très importants aussi. Il existe des chants puissants qui apportent la beauté.  Les chants entrent à l’intérieur de ton corps, dans tes veines et te rendent belle. 


Mon mari me chante des chants magiques, appelés icaros, pour que je reste belle. Moi aussi, des fois, je chante à mes filles et à mes petites filles des chants pour qu’elles soient belles.


 


Découvrez également les articles suivant:


Etre belle dans la jungle


Etre belle chez les Ashaninkas


Etre belle chez les Yaneshas

Mots-clés : beauté, femmes indigènes, rituels, Pérou, plantes, achioté

Les commentaires :

  1. Mercredi 21 Mai 14 à 10h11, par Marie
    Bonjour,

    Mon équipe et moi-même aimerions prendre contact avec vous afin de discuter de votre expérince à San Francisco, en effet, nous devons effectuer un stage d'un mois pour le compte d'une association française et nous souhaitons prendre contact avec des personnes ayant déjà visiter ce lieu pour avoir leur ressenti.

    Si vous voulez plus d'informations concernant note "stage" pou pouvez aller voir sur : http://www.kisskissbankbank.com/iade-perou

    Merci de votre réponse.

Ajouter un commentaire :

(ne sera pas publié)