Conversations avec la Pachamama

Mardi 20 Avril 2010 à 01h11

Par Marie des Neiges, dans la catégorie : Biodiversité

La Pachamama est considérée comme la déesse–Terre pour les peuples andins. Ils entretiennent avec elle une relation intense et profonde. Elle est l’élément central à leur vie et leur survie. Au moyen d’offrandes, ils maintiennent le lien avec elle et s’assurent sa bienveillance et son abondance.

Cette vidéo réalisée par le PRATEC (1 ) s’intitule « Samaykuy », ce qui signifie « donner le souffle » en quechua. Selon la tradition andine, il ne suffit pas de planter, cultiver, et récolter les plantes ; il faut également leur apporter de l’affection. Les habitants de la province de Canchis, dans la région de Cusco au Pérou, réalisent plusieurs fois par an des rituels en l’honneur de leur mère, la Terre, et de ses fruits, les plantes et les animaux.

Doña Gavina (4.55 minutes), originaire de la communauté de Huito, témoigne son affection et son respect à son champs de mais en lui offrant des boissons, en le décorant et en lui adressant des prières.

Puis vient la fête des offrandes aux lamas (6.15 minutes), animaux très aimés des Quechuas car leur laine les habillent et les protègent des grands froids.

Enfin, c’est Yakumama, la mère-eau, qui est vénérée (8.45 minutes).


 

 

Nous vous invitons également à suivre Angelica Canchumani de la communauté de Cochas grandes dans sa visite à l’apu (2) « Huaytapallana ». Ce névé sacré est considéré comme le père des habitants de la région. Pour s’approcher de l’apu « Huaytapallana », Angelica doit lui demander son autorisation au moyen d’offrandes faites de boissons, de feuilles de coca et de tabac. Dans ses prières, elle lui demande pourquoi la terre s’assèche, pourquoi il n’y a plus d’eau, pourquoi les animaux meurent ?

En quelques années, le névé a considérablement fondu et la sécheresse menace la production. Angelina témoigne son inquiétude face aux nombreux changements climatiques qui perturbent les cultures et la vie des paysans.

Dans une dernière offrande, elle demande à l’apu son aide et sa protection.

Cette vidéo exceptionnelle a été réalisée dans le cadre du projet « Conversations with the Earth » (3) dont l’objectif est d'offrir un espace d’expression aux peuples indigènes afin qu’ils puissent témoigner  des effets des changements climatiques dans leur vie.

 

Pour accéder à la vidéo cliquez ici ou accédez directement sur le site http://www.conversationsearth.org.

 

Note : Les deux vidéos sont en espagnol sous titré en anglais. La beauté et la joie ressenties au travers des images permettent tout de fois de sentir l’amour et le respect profond que portent les peuples des Andes à leur mère, la Terre.

 

1. http://pratecnet.org/

2. Selon la cosmovision andine, les montagnes sont des divinités protectrices appelées "apus".

3. http://www.conversationsearth.org/

A découvrir également le passionant projet multimédia "Conversations au coin du monde" , dont l'objectif est de chercher à rapprocher les hommes autour du partage de conversations intimes avec des peuples éloignés et de la conservation de la mémoire. http://www.conversationsdumonde.net/

Source photo: http://guillermollerena.wordpress.com/2009/11/05/kintukuy-or-pagapu-to-allpa-mama/

 

 

 

 

Mots-clés : biodiversité, changements climatiques, andes

Les commentaires :

  1. Mercredi 21 Avril 10 à 14h03, par Maria
    Super le vidéo! Ça me donne envie de rentrer chez moi bientôt. Felicitations pour le blog.
  2. Mardi 27 Avril 10 à 21h28, par Marie/Aïny
    Merci Maria !
    Ces vidéos permettent de mieux se rendre compte à quel point leur sagesse est grande. Etre aux côtés de ces paysans, marcher dans leur traces sur les flancs des montagnes, écouter leurs histoires, apprendre de leurs savoirs, telles sont les plus grandes richesses du Pérou ! A bientôt !

Ajouter un commentaire :

(ne sera pas publié)