Dossier sur la biopiraterie dans Le Quotidien du Pharmacien

Mardi 01 Juin 2010 à 20h01

Par Marie des Neiges, dans la catégorie : Biopiraterie

Nous vous invitons à découvrir un extrait de l'article intitulé "Comment lutter contre la biopiraterie?" dans le dossier du site Le Quotidien du Pharmacien publié le 31 mai 2010.


"BIOPIRATERIE. Le mot vous dit-il quelque chose ?

Pour l’illustrer de façon simple, imaginez qu’une entreprise vienne un jour exploiter, sans autorisation, une source d’eau connue pour ses bienfaits dermatologiques. Au passage, l’entreprise a également collecté toutes les connaissances de la population locale concernant les vertus de cette eau. Vous l’aurez compris, la biopiraterie consiste en l’exploitation sauvage d’un savoir traditionnel ou des ressources génétiques d’un secteur (les plantes par exemple), sans en informer la population locale, sans lui demander son autorisation et sans prévoir de dédommagement à son égard.

Le parallèle avec une eau thermale, comme il y en a en France, est intéressant pour plusieurs raisons ; d’une part, l’exploitation des sources dans notre pays suppose un accord préalable de concession, entre les autorités locales représentant la population et l’entreprise exploitante. Dans le cas de la biopiraterie, il n’y a aucun accord. D’autre part, l’exploitation de ces sources crée de l’emploi et génère des fonds par le biais des taxes. Il existe un mécanisme de redistribution locale de la richesse. Dans le cas de la biopiraterie, la valorisation du bien collectif n’existe pas et la contribution des populations autochtones n’est pas prise en compte », explique Daniel Joutard, Président fondateur de la société Aïny".


Retrouvez l'article dans sa totalité ici: http://www.quotipharm.com/index.cfm?DARTIDX=438091&FUSEACTION=journal.article&

 

Crédit photo : Marie des Neiges Vendeuvre

 

Mot-clé : biopiraterie

Ajouter un commentaire :

(ne sera pas publié)